Kamita Magazine

Focus VIP : Femme d’exception et de lumière, pleins feux sur la Dr Marie-Antoinette Sejean

Médecin nutritionniste et Fondatrice de l’association Nutricreole qu’elle a créée il y a bientôt deux décennies. Focus sur Marie-Antoinette Sejean, Médecin nutritionniste, Femme engagée, féministe et profondément investie au sein de sa communauté ; originaire de la Martinique, celle qui se dit « fière de mes racines plurielles », est aujourd’hui l’invitée Prestige de notre rubrique Focus VIP !

L’association Nutricréolee est née d’un pari fou, celui de pouvoir équilibrer les assiettes avec les aliments du terroir afro-caribéen qui ont la réputation d’être trop gras, trop sucrés, trop caloriques alors que notre cuisine ne se résume pas, pour ce qui concerne les Antilles, aux accras, boudin et ti-punch sur fond musical de zouk.

Les maladies de la nutrition comme le surpoids et l’obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires sont celles qui concernent le plus, non seulement les Outre-mer, mais aussi le monde entier. Je suis fière de dire que la page Nutricréole www.facebook.com/nutricreole compte des fans de toute la planète Terre !

Nutricréole a déjà organisé 5 Colloques-santé sur des thèmes aussi divers que la santé dans l’assiette, le diabète, l’accident cardiovasculaire (AVC), le sport au féminin, l’ostéopathie… et accompagné d’autres associations à en mettre en œuvre. Avec Jérôme Bertin, Chef Créole l’Académie de l’Art Culinaire du Monde Créole, nous avons mis en place nos premiers ateliers culinaires.

Lire aussi, Focus VIP : Kofi Jicho Kopo, le jeune martiniquais Panafricain et Activiste pour la promotion des langues Kâribéennes

ENTRETIEN

Dr Marie-Antoinette Sejean, pour celles et ceux qui vous découvriraient par cet article, rappelons que derrière ce magnifique sourire qui fait votre signature, se révèle également une femme rigoureuse, passionnée et engagée notamment sur les questions du Genre. D’où vous vient votre détermination ?

Je suis profondément impactée par toute forme de discrimination. Il est important pour moi que tout un chacun soit reconnu dans sa diversité.

Au-delà de la notion du Genre qui inclut celle du respect de notre orientation sexuelle, nos spécificités féminines, masculines, homosexuelles ou transgenres je prône aussi plus de tolérance, pour ce qui pourrait sembler hors norme !

L’obésité est par exemple, trop souvent liée à des dérives alimentaires, à un manque de volonté et les personnes en surpoids très discriminées. Il en est de même pour les personnes atteintes de handicap physique et ou mental. Cela m’insupporte ! Toute société qui se respecte, doit intégrer les différences de ses membres qui sont une source infinie de richesse. Notre communauté a encore beaucoup de chemin à faire.

Lire aussi, Focus VIP : Cécile Bory, une étoile camerounaise, Fondatrice de la marque de mode « PRUNELLE PARIS »

Au regard du public Nutricréole très féminin, dans le cadre de la Journée des Droits des Femmes, j’ai voulu que des problématiques spécifiques puissent être abordées dans lieu d’excellence ! C’est à l’Auditorium de l’Hôtel de Ville la Mairie de Paris nous avons consacré à la 1ère Journée des Femmes Nutricréole 2018, un thème très fort qui touche beaucoup la sphère féminine, « Inceste, la Révolution du silence » en partenariat avec le MIFTC – Marché International du Film et de la Télévision Caribéens à Paris – Au programme, des débats et la projection de deux court- métrages puissants : la main qui nourrit de Christophe AGELAN et Le service d’Isabelle MENAL en présence des deux réalisateurs d’origine ultramarine.

L’an dernier avait lieu la 2ème Journée des Femmes Nutricréole « Femmes de Sens et de Science ». L’occasion pour vous de mettre en lumière de nombreux visages féminins, dont l’auteure Maryse Condé que vous appréciez particulièrement. Qu’est-ce qui vous touche précisément chez cette grande dame ?

J’ai rencontré pour la première fois « en vrai », Maryse Condé en 1999, alors qu’elle m’avait conviée en tant qu’auteure de mon livre « Mince ! Un régime créole » à un congrès sur la créolité à l’île de la Réunion. J’ai été emballée par son verbe, sa simplicité et son extrême générosité à partager son savoir.

Je la connaissais déjà bien sûr à travers ses livres comme la saga des « Ségou », au rythme de l’histoire de l’esclavage ou « Moi, Tituba sorcière… Noire de Salem », mais j’ai été particulièrement touchée par son roman « Victoire, les saveurs et les mots » de lequel elle narre l’histoire de sa grand-mère cuisinière et aussi par « Mets et merveilles » qui décline sa propre passion de la cuisine et de l’art de la table.

Lire aussi, Mutuelle Santé : « AFIA KWA WOTE », une initiative de Vanessa Kaliza, la Femme au chevet du patient Kongolais

Je réitère ici un extrait de mon discours d’ouverture. Maryse Condé a dit « Pour être en paix avec soi-même, il faut s’accepter comme si l’on était le fondement, et la naissance de tout. » Elle a la puissance des mots, la puissance de dispenser l’imaginaire. Elle a la puissance des sens, elle a la puissance du sens, celle du bon sens.

Cette 2ème Journée des Femmes Nutricréole en partenariat avec l’association Science Her, « Femmes de Sens et de Sciences » lui était offerte, pour réparer une offense, celle de son absence, celle de sa transparence, dans nos médias nationaux. Un prix Nobel de littérature 2018, même alternatif, cela mérite, une reconnaissance unanime !

Vous avez récemment reçu le Trophée de l’Excellence Associative Ultramarine, catégorie Éducation. Que représente cet autre honneur qui récompense légitimement vos actions ? Quid de l’éducation dans la vision associative prônée par le projet Nutricreole ?

Cela fait toujours plaisir à une association d’être récompensée et reconnue par ses pairs puisque ce Trophée a été attribué par l’Observatoire National des Originaires d’Outre-Mer – ODOM ! Nous avons été particulièrement touchées par la « catégorie Éducation » qui met bien en valeur notre communication et notre transmission constantes.

Transmission qui se fait aussi à travers l’écriture et la lecture, et qui chaque année se concrétise par notre soutien au Forum littéraire « La Plume Antillaise et d’ailleurs » organisée par l’APTOM, (Association du Personnel de La Poste de France Télécom originaire des départements d’Outre-mer), partenaire privilégié depuis 2013 des Colloques Santé Nutricréole, présidée par Micheline Lezin.

Je tiens à remercier aussi l’Académie de l’Art Culinaire du Monde Créole, dont je suis l’Ambassadrice-santé avec laquelle nous sommes en étroite collaboration. J’ai de plus l’honneur d’être nommée Marraine de la 7ème édition des Trophées des Entrepreneurs Afrocréoles sous le patronage de l’UNOM – Union Nationale de l’Outre-Mer français qui a lieu cette année à Paris le 11 octobre 2020. Je me réjouis d’apporter ma touche personnelle à ce beau moment qui honore les chefs d’entreprises et entrepreneurs de notre communauté.

à gauche, Micheline Lezin, présidente de l’APTOM, Association du Personnel de La Poste de France Télécom originaire des départements d’Outre-mer ; à droite, Dr Marie-Antoinette Sejean, Médecin, Fondatrice de l’Association Nutricreole.

Femme à diverses casquettes, désormais également oratrice- conférencière, vous avez organisé en début d’année votre 1er atelier de développement personnel. Qu’avez-vous pensé de cette nouvelle expérience ? Et des prochaines dates d’ateliers à nous dévoiler ?

Ce premier atelier « Les Couleurs de l’Estime de soi », en collaboration avec Chantal Labonne, coach en images Beaufully, a été l’occasion de réunir une vingtaine de personnes autour d’un thème fondateur à l’équilibre émotionnel. Il a un un retour extrêmement positif ! Mon point d’orgue a été de regrouper lors de cet atelier essentiellement féminin, des personnes de toute origine dans la pluralité parisienne.

Lire aussi, Focus VIP : Bintou Doumbia, Fondatrice de l’Association PHAWOP

Cet atelier sera réitéré et d’autres encore sont à venir sur des thèmes comme la confiance en soi, la gestion des personnalités toxiques, et l’accueil du pardon et de la gratitude qui me tiennent particulièrement à cœur.

Je rêve aussi de coupler atelier développement personnel et de gastronomie, histoire d’innover encore et encore… Le mieux est de s’inscrire sur notre liste de diffusion via mon mail :
drsejean@gmail.com ou sur le site web Nutricréole :  www.nutricreole.org

Autre grande actualité vous concernant, vous avez récemment été invitée au palais de l’Elysée autour d’un échange sur les productions agricoles d’Outremer. Un mot sur votre présence, et que pensez-vous de cette réflexion ?

Ce fut pour moi un honneur d’être à l’Élysée et aussi un honneur pour ma famille qui par procuration a pu partager ma présence dans ce cercle fermé. Comme beaucoup, j’aurais aimé qu’il y ait eu ce jour-là plus de dialogue avec la puissante invitante.

Notre président, Emmanuel Macron, le ministre de l’Agriculture et alimentation et la ministre des Outre-mer ont déclamé leur discours mais nous n’avons pu directement échanger avec eux. Ce moment fort a été pour moi l’occasion de créer des liens que j’espère bénéfiques avec les acteurs du terroir des Outre-mer et en particulier ceux de la Réunion où je compte me rendre cette année.

« Fière de mes racines plurielles, femme de toutes mes couleurs, la Martinique, ma terre d’origine ». A-t-on pu lire comme message sur votre statut du réseau social Facebook. Que représente véritablement cette île, la Martinique, pour vous au quotidien, malgré la distance ?

Comme beaucoup d’Antillais, j’ai vécu plus de temps sur le sol hexagonal que dans mon île d’origine. J’ai eu la chance tout de même d’y faire une partie de mes études secondaires et d’y retourner effectuer mon internat de médecine, dont d’y travailler en tant que jeune médecin.

Lire aussi, ILOT LOULOU : la sénégalaise Rachelle Tendeng Diolé, à la tête de 5 micro-crèches

C’est en écrivant mes livres qui parlent de nourriture que je me suis véritablement appropriée mes racines. Je suis profondément attachée à mon île dans laquelle je me rends régulièrement, ne serait-ce que parce que ma mère et la majeure partie de ma famille y réside.

C’est toujours pour moi un bonheur d’y intervenir comme, pour donner en octobre dernier une conférence sur les bienfaits de l’assiette créole, lors de la Kréol food Rhum. Mes racines plurielles englobent aussi pour moi, en plus de celles du continent africain, celles de l’Inde et de l’Europe que je m’applique à accueillir avec bienveillance.

Commentaires

Ralf Touomi

Diplômé en journalisme, j'ai fait la rencontre des Antilles en 2012 en découvrant notamment la Martinique. Depuis ce jour, j'ai découvert, à l'instar de ce qu'invite à faire Frantz Fanon, ce que serait désormais ma Mission ici-bas...

Mama Ayaba