Kamita Magazine

Focus VIP : Christian Kamtchueng, ou l’Art de conjuguer des chiffres et des lettres

Christian Kamtchueng aurait aimé passer inaperçu, mais la nature en a décidé autrement. Athlétique, le verbe facile, on l’aurait cru facilement athlète ou comédien. Il n’en est rien.

Christian Kamtchueng est mathématicien-financier et écrivain : il a fréquenté deux des plus grandes places financières européennes et a trouvé le temps de publier deux romans sur les errances du cœur de l’homme. Un profil atypique ?

Né en 1983 à Longjumeau, Essonne, ce français originaire du Cameroun a grandi à Bretigny-Sur-Orges. Après un bac scientifique au lycée René Cassin d’Arpajon, Christian Kamtchueng poursuit de brillantes études en mathématiques et informatique à l’université Paris VII Denis Diderot. Inutile de préciser qu’il a obtenu les meilleurs mentions chaque année.  Disons-le tout de même : il termine son deuxième cycle universitaire major de sa promotion, avant de s’orienter en Finance via le DEA Probabilité et Finance de l’université Pierre et Marie Curie, sous la direction du professeur Gilles Pagès.

Spécialiste en analyse quantitative, il est débauché à la City, sacro-saint de la finance outre-Manche, par la Dresdner Kleinwort, après avoir fait ses armes deux ans durant à la Société Générale, à Paris. Reconnu à Londres pour ses compétences dans la finance de marché, ‘ce jeune de banlieue’ est aujourd’hui en passe d’obtenir une double récompense.

Auteur d’articles novateurs, dont : « Collateral and PDE», ou encore « « Introduction To The Fear Pricing Theory ».  Avec cet ouvrage en Finance Quantitative, il ambitionne refonder la théorie de pricing en finance.

Interviewé par le journal L’Express, il expliquait en quoi les sirènes de la capitale britannique ont été plus retentissantes que celles de Paris… sa parole compte. Christian impressionne par sa détermination et le développement de la « No Limit Attitude ». Invité dans des conférences, il épate par sons sens pratique de la finance et ses visions avant-gardistes ; il est l’homme derrière la notion de FVA netting arbitrage and CVA netting arbitrage.

En 2010, il crée l’entreprise de CTK Corp (lire City Key : les  clés de la City), conseil en analyse quantitative, avec un service d’accompagnement dans le recrutement et le développement de progiciels. Des mathématiques à la littérature, il déchiffre les lettres… Christian Kamtchueng publie son premier roman « Les errances affectives : La fin d’un Don Juan », aux éditions Bénévent alors qu’il n’a que 25 ans. Un livre narrant de manière décomplexée, avec toujours le mot juste et humour, la perdition d’un homme dans ses relations passées.

L’auteur, à travers ses conquêtes tente de mettre en exergue les décisions qui influent sur le présent et le futur. Nombreux sont les hommes qui se reconnaîtront dans ces écrits et nombreuses sont les femmes qui les décortiqueront pour essayer de comprendre le comportement de la gente masculine.

Fort du succès de son premier Roman, il signe trois ans plus tard, la suite « Les errances affectives : L’âme sœur », chez CTK édition. Invité à différentes rencontres littéraires à Paris, Londres et Bruxelles, c’est avec humilité que ce désormais Globe-Trotter remplit petit à petit, les pages de sa vie.

Il a égalementsorti une nouvelle « Les Vœux de Monsieur Dockins » ; un nouveau registre littéraire proche du fantastique qui n’est pas sans nous rappeler Dickens et a coécrit un roman vérité sur les réalités d’un quartier de banlieue parisien : « Les Chroniques d’un Ghetto Français, l’Origine ». Il y relate ainsi les réalités d’un quartier dit sensible de la banlieue parisienne.

Sensible en général aux problèmes de société et à l’avenir du monde, Christian Kamtchueng vient de sortir « le Manifeste de la Raison Objective route vers une Société Equilibre ». Il a décidé de s’investir dans l’aide à la jeunesse via des séminaires et la création de MathSup.net. Il veut partager son parcours mais surtout informer les jeunes sur les moyens d’atteindre leurs objectifs. Christian Kamtchueng est aussi dessinateur et peintre.*

Superactif, il vient de se lancer dans la Finance alternative, et s’apprête à révolutionner notre système de consommation. L’Hyper Globe-Trotter est donc revenu en france pour entreprendre Afrisia et WeRepo. Mais ça, c’est une tout autre histoire dont nous parlerons très prochainenement sur Kamitamag. Pour ceux et celles qui sont dans l’impatience de découvrir ces deux gros projets révolutionnaires, s’inscrire aux Newletters : Afrisia & WeRepo !

 

INFOS PRATIQUES : Quelques dates importantes de l’Agenda Novembre-Décembre du Globe-Trotter Christian Kamtchueng

Site Web

Blog : Christian Kamtchueng, l’Âme d’un Ecrivain

Page Facebook Auteur

Commentaires

Ralf Touomi

Originaire du Cameroun, j'ai fait la rencontre et découverte des Antilles par la Martinique en 2012 dont je suis tombé amoureux. De là, naquit ma mission de créer un média Afro qui ferait cette passerelle entre l'Afrique, ses Diasporas et les Outre-mer. Kamita Magazine c'est donc ma vision d'un journalisme engagé pour la valorisation de l'Afrique et des Afrodescendants quels que soient leur lieu de résidence.

Mama Ayaba