Kamita Magazine

Le RIDAAF, groupe de Réflexion regroupant les Diasporas Africaines et Afrodescendants d’Outre-mer voit le jour

Ce dimanche 12 août 2018 marquait la 1ère Rencontre officielle à Paris, autour de la création du RIDAAF – Réseau International des Diasporas Africaines & Afrodescendants –

Ces dernières années, l’on a très souvent entendu parler de populations issues des territoires d’Outre-mer qui font des pèlerinages à la découverte du continent Africain. Il est peut-être enfin temps désormais que l’Afrique et les Diasporas Africaines s’intéressent-elles également à la connaissance des populations Afrodescendantes vivant dans les Territoires d’Outre-mer.

Au-delà du Symbolisme culturel que représenterait cet intérêt des Diasporas Africaines vers les territoires d’Outre-mer, il devrait donc s’agir concrètement de voir avec évidence l’atout économique transversal qui peut constituer un des enjeux phares de cette initiative associative. Parfaire cette reconnexion entre l’Afrique et les territoires d’Outre-mer, avec les Diasporas Africaines au coeur de cette gageur, est l’un des objectifs fondamentaux du RIDAAF.

A gauche, Nawal Nguele, Vice-présidente et Alexandre Cazabon, Directeur Juridique & administratif du RIDAAF

Réunis pour la 1ère fois en session extraordinaire, ce fut une quinzaine de personnes qui ont répondu présents à l’appel. Un bureau exécutif et un organigramme ont été votés et c’est ainsi que l’après-midi ensoleillée du dimanche 12 août 2018 a marqué du sceau de l’unité et fraternité, un moment plein d’espoir et d’engagement.

Qu’ils soient issus d’Afrique : Côte d’Ivoire, Kongo, Cameroun, Togo, Bénin, etc. ou des Outre-mer : Haïti, Guadeloupe, Guyane, Martinique, Nouvelle-Calédonie, la Réunion, c’est désormais d’une seule et même voix que ce Groupe de Réflexion ambitionne se positionner comme un interlocuteur responsable, et peser de son influence sur des questions d’intérêts communs (culturelles & économiques notamment) entre l’Afrique, les Diasporas Africaines d’Europe et à l’international, et les territoires Ultra-marins.

Page Facebook : Réseau International des Diasporas Africaines et Afrodescendants

Regards croisés, entre Guadeloupe et Cameroun…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1.

 

 

Commentaires

Ralf Touomi

Diplômé en journalisme, j'ai fait la rencontre des Antilles en 2012 en découvrant notamment la Martinique. Depuis lors, est née ma mission de contribuer à la création de véritables ponts entre l'Afrique, les Diasporas Africaines et les Afrodescendants Ultra-marins. Kamita Magazine est l'outil média qui apporte sa pierre à cet engagement personnel.

Mama Ayaba