Kamita Magazine
En perte de vitesse, la marque Tati a choisi la Martinique pour retrouver des couleurs

En perte de vitesse, la marque Tati a choisi la Martinique pour retrouver des couleurs

L’enseigne qui revendique ses bas prix a ouvert ce samedi 23 juillet son nouvau magasin de 1800 m2 au centre commercial de Dillon à Fort-de-France. La campagne de communication a payé : de nombreux clients se sont précipités à l’intérieur, dès l’ouverture, pour découvrir les produits mode, maison et beauté.

Fort d’un partenariat sous franchise conclu avec MODEVA Sarl, Tati a inauguré ce samedi 23 juillet 2016 son nouveau magasin à Fort-de-France. « D’une surface de 1800 m2, il a ouvert au sein du centre commercial Dillon à la place de l’ancien Mr Bricolage. Il propose à sa clientèle le plus large choix de produits dans les univers mode, maison et beauté », assure un communiqué de l’enseigne.

Quand on sait que Tati a perdu énormément de valeur aux yeux des consommateurs en Europe et même dans bons nombre de pays africains, il est légitime de se demander comment cette enseigne en totale perte de vitesse a-t-elle réusi à trouver une seconde vie en Martinique ? On pourra s’interroger si une fois de plus ce ne sont pas les consommateurs qui ont été floués. Les images de ces consommateurs martiniquais ce samedi, acclamés à leur entrée à l’ouverture d’un magasin dont la marque est totalement dépassée, posent véritablement questions.

Commentaires

Ralf Touomi

Diplômé en journalisme, j'ai fait la rencontre des Antilles en 2012 en découvrant notamment la Martinique. Depuis ce jour, j'ai découvert, à l'instar de ce qu'invite à faire Frantz Fanon, ce que serait désormais ma Mission ici-bas...

Mama Ayaba