Kamita Magazine

TOP 15 RDC : Ces personnages qui ont marqué la République Démocratique du Congo en 2019

À chaque minute, à chaque instant de la vie, quelque part dans le monde, il est des gens qui se distinguent par leur manière de se comporter vis-à-vis de leurs semblables, par leur façon d’agir face à un problème et de rendre service à l’humanité, par leur dextérité et perspicacité dans tel ou tel autre domaine, par leur attitude et abnégation face à un défi. 2019 a été une année de distinction pour bien de gens dans différents domaines ou secteurs d’activités. C’est notre TOP 15 RDC !

PRÉSENTATION

Denis Mukwege

de gauche à droite : Dr Denis Mukwege et Glodie Mungaba

Le Docteur Denis Mukwege. Prix Nobel de la paix 2018 à Oslo (loin de son Hôpital général de référence de Panzi à Bukavu, RDC), n’a cessé d’être porte-voix des femmes violées dans l’Est de son pays tout au long de 2019.

C‘est le premier congolais à recevoir cette prestigieuse reconnaissance, lui qui parcourt le monde depuis plusieurs années pour dénoncer cette barbarie.

Au cours de cette année, le gynécologue a fait presque le tour du monde pour trouver des solutions face à ce problème. Il a participé à des rencontres internationales, le G7 à Biarritz (France), le sommet de l’ONU à New York( USA) avec des résultats probants tels que la création du « Fonds Mondial pour les Survivantes ».

Jean – Jacques Muyembe

Jean-Jacques Muyembe n’abandonne jamais sa lutte. Chargé en août 2019 par le Chef de l’Etat congolais, d’organiser la riposte contre Ebola, une tache qu’il assume avec faste. Quatre décennies plutôt, Ce médecin congolais est le premier scientifique à avoir examiné des patients infectés par ce virus sans équipement de protection approprié.

Lors de son passage en Belgique où il a reçu plusieurs titres honorifiques, Muyembe a déclaré qu’Ebola est devenu une maladie ordinaire pour lui. Aussitôt détectée, aussitôt arrêtée. Cette année le directeur de l’Institut National de Recherche Biologique en sigle INRB, a également reçu plusieurs autres titres et prix. L’un est celui devant l’empereur japonais et plusieurs autres chefs d’Etats.

Innocent Balume

Innocent Balume

Il ne cesse d’émerveiller ses fans ! Âgé de 22 ans, le jeune leader comme il se nomme a créé la surprise avec son single  » Yo Pe Bapesa Yo ». D’abord seul et ensuite avec la collaboration de la star tanzanienne Diamond Platnumz avec son style qu’il appelle  » Afrocongo ».

En quelques mois , le clip a récolté plus de 15 millions faisant de lui, l’un des artistes congolais le plus recherchés sur internet. « Innos’B” de son nom d’artiste a également reçu lundi 21 octobre 2019, pour la première fois de sa carrière le prix “Silver creator award” de YouTube en guise de récompense pour avoir totaliser 100.000 abonnés sur sa chaîne YouTube.

Innocent Balume a débuté sa carrière-solo en 2010 ;  après avoir remporté à 13 ans déjà le premier prix de « Vodacom Superstar » un concours de musique pour jeune talent organisé par l’entreprise de télécommunication Vodacom en collaboration avec Akon , la super-star de la musique américaine.

Inspiré par la musique traditionnelle congolaise, particulièrement de sa ville natale (Goma), en y  apportant une touche quelques peu modernes, la jeune étoile congolaise continue de faire parler de lui par sa musique comme il l’avait tant souhaité. « Innos B » côtoie les icônes de la musique de son pays comme Koffi Olomide, Werrason pour ne citer que ceux-là.

Fridolin Ambongo

Ses prises de position et ses mots d’ordre contre le régime de l’ex-président Joseph Kabila et son absence lors de l’investiture de Félix Tshisekedi lui ont valu des inimitiés. Ceux qui le critiquent, le considèrent comme un « opposant » et lui reprochent d’être très autoritaire et de ne pas être un représentant de l’église au milieu du village. Lui, c’est  Monseigneur Fridolin Ambongo.

Pour succéder à Mgr Laurent Monsengwo qui a démissionné de ses fonctions de Cardinal, le pape François l’a choisi alors qu’il occupait déjà le poste d’archevêque coadjuteur de Kinshasa. Grâce à son influence et son charisme, toute la classe politique a fait le déplacement à Rome pour son investiture !

Jenny Bonsenge

de gauche à droite : Jenny Bonsenge et Glodie Mungaba

Qui n’a pas été ébloui par l’énergie et la joie de vivre que dégage ce duo atypique de Jeny Bonsenge et Anaé Romyns ? Cette chorégraphe de 26 ans née en Belgique et d’origine congolaise, totalise déjà 12 ans de carrière en tant que chorégraphe d’Afrodance. Elle a hissé le drapeau de la RD.Congo partout dans le monde grâce à son talent de danseuse. Le point culminant de son ascension cette année a été son passage à Ellen Show d’Ellen DeGeneres aux États-Unis. Il faut cependant noter que c’est la Comtesse Meghan Markle de Sussex, épouse du Prince William qui a envoyé à Ellen leur chorégraphie sur le son de DJ Samarino, avec la chanson La Katangaise.

Jenny Bonsenge s’est définit également comme ambassadrice  contre le racisme au moyen de la danse avec un seul message: L’amour n’a pas de couleur. Son projet: Aider les enfants démunis en Afrique et leur apporter un peu de lumière par ses actions humanitaires.

Moise Katumbi

Puissant homme d’affaires et politique congolais. Moïse Katumbi a su remettre sur pied un puissant club congolais qui est devenu l’un des meilleurs clubs de football d’Afrique « le Tout Puissant Mazembe Englebert ».

Le charismatique patron du TP Mazembe a été élu mardi 7 janvier, président de club de l’année 2019 aux CAF Awards. Il a profité de cette occasion pour dédier ce trophée à ses frères et sœurs de Béni, partie Est de la RDC qui meurent chaque jour.

Lors du 80 ème anniversaire de son club, Moise Katumbi a même invité le président de la Fifa et plusieurs délégations de grandes stars du foot tels qu’Eto’o et Djorkaeff au temple de Bandiaguena. Il est aujourd’hui le vice-président de l’Association mondiale des clubs de football, juste derrière Florentino Perez, le très influent président du Real Madrid.

Ancien gouverneur de la province cuprifère du Katanga,Il fut l’un des proches collaborateurs de l’ex-président congolais Joseph Kabila. Mais le natif de Kashobwe s’est retrouvé dans l’opposition quelques temps avant la fin du second mandat de son collaborateur. Il sera obligé de s’exiler un moment pour sa sécurité politique. Empêché de postuler comme candidat à la présidentielle (décembre 2018), il va soutenir le candidat de leur plate-forme Lamuka, Martin Fayulu.

Ayant longtemps été en exil en Belgique, Katumbi pourrait se présenter aux prochaines élections en 2023, lui qui a mis en place son parti politique «Ensemble pour la Nation » .

Félix – Antoine Tshisekedi 

Félix Tshisekedi, Président de la République Démocratique du Congo

Connu pour être le fils du regretté Etienne Tshisekedi (opposant historique du régime dictatorial de Mobutu), Félix – Antoine Tshisekedi devient l’actuel Président de la République Démocratique du Congo, le 24 janvier 2019, après les élections de décembre 2018 qui l’opposait à Martin Fayulu Madidi, Emmanuel Shadari le dauphin de son prédécesseur et bien d’autres.Il est le premier successeur à arriver au pouvoir par voie pacifique. Une première depuis son indépendance en 1960. Pourtant,  on lui reproche de faire une alliance avec le clan du Président sortant, Joseph Kabila et de tourner le dos à ses alliés de l’opposition d’antan.

Plongé dans la politique dès son jeune âge, le fils de Marthe Kasau avant d’être élu président, était basé à Bruxelles où il occupait le poste de Secrétaire National aux Affaires Extérieures de l’UDPS ( parti cher à son regretté père). Après le décès de son père, Félix sera nommé à la tête du Parti. L’homme se révèle conciliant et prêt à sacrifier une partie de son pouvoir pour le changement des mentalités et le bien-être des citoyens congolais. Il fait du social son cheval de bataille. Sa diplomatie orientée vers l’extérieur fait de lui un véritable homme d’État qui lutte pour la paix intégrale de son pays et la sécurité de toute la nation congolaise.

Jeanine Mabunda

Jeanine Mabunda a été élue comme présidente de l’assemblée nationale de la RD.Congo, trois mois après l’investiture de Félix Tshisekedi. Cette année, Elle a obtenu le prix de la femme d’influence politique qu’elle a dédié aux femmes congolaises, ainsi qu’à celles de l’Afrique toute entière.

Classée parmi les femmes influentes dans son pays et en Afrique, Jeanine Mabunda a également été ministre du Portefeuille (des entreprises publiques) de 2007 à 2012 et par la suite conseillère du président Kabila dans la lutte contre les violences sexuelles et le recrutement des enfants dans les groupes armés.

Pierre Kompany

à gauche : Pierre Kompany, Bourgmestre (Maire) de Ganshoren (Belgique)

« Du Congo à Ganshoren: un destin incroyable », l’ouvrage autobiographique du premier bourgmestre noir, Pierre Kompany, a été porté sur les fonts baptismaux à la fin de l’année 2019 à commune de Ganshoren (Belgique) en présence notamment de ses enfants dont Vincent.

Pierre Kompany quitte son pays natal en 1975. Il a  été emprisonné pendant treize mois et quinze jours à la suite de la répression des manifestations étudiantes par le régime de Mobutu. En Belgique, où il s’établit, il reprend ses études et entame les démarches pour obtenir la nationalité belge. Ce sera chose faite en 1982.

« Quand j’étais étudiant, j’ai eu par deux fois des problèmes avec le régime. J’ai été enfermé à Kitona dans un camp militaire pendant 13 mois et 15 jours, sans possibilité de voir mes proches. Une fois libéré, j’ai décidé de partir. Ce parcours m’a amené à être réaliste » a-t-il dit. Un diplôme d’ingénieur industriel en poche, il se lance dans une carrière académique, puis concrétise un engagement politique amorcé très jeune : élu échevin, Pierre Kompany est député au Parlement bruxellois ; il est ensuite élu bourgmestre de Ganshoren (Bruxelles) en 2018, devenant ainsi le premier bourgmestre noir de l’histoire de Belgique.

Sandrine Mubenga

Sandrine Mubenga

Mercredi 19 juin 2019, Sandrine Mubenga lance STEM (Sciences, Technologies, Ingénierie et  Mathématiques) en présence de la première dame de la RDCongo qui soutient également son projet. À quoi consiste ce projet? Elle consiste tout simplement à promouvoir les Sciences, la Technologie, l’Ingénierie et les Mathématiques en République Démocratique du Congo et sur l’opportunité pour les jeunes filles à poursuivre une carrière dans les STEM.

«L’apprentissage des STEM participe à la construction de notre nation. Cette question s’inscrit dans une perspective de local content former une main d’œuvre qualifiée pour répondre aux problèmes de maintenant et penser demain. Une maîtrise des STEM permettra aux mécaniciens de réparer nos voitures et à l’ingénieur de construire nos avions », a déclaré la présidente de STEM DRC Initiative à Actualité.cd  lors du lancement des activités de son organisation.

Pour ses recherches, elle a hybridé un véhicule électrique en intégrant une pile à combustible et en développant une centrale de production d’hydrogène à énergie solaire (prix EECS Most Outstanding Thesis Award). Pour sa thèse de doctorat, elle développe un système de gestion de batterie breveté pour le stockage d’énergie de grandes batteries Li-ion utilisées dans les véhicules électriques et les applications de réseau

Jean-Jacques Lumumba

Le 9 décembre 2019 il a été primé pour son engagement dans la lutte contre la corruption en recevant le Prix International Anti Corruption ACE Awards 2019 lors de la quatrième édition organisée à Kigali (après Vienne, Génève et Kuala Lumpur).

Neveu de l’ancien premier ministre congolais, Jean-Jacques Lumumba est un économiste de formation et aussi un ancien cadre du secteur bancaire en RDC.

Forcé en exil en France par le clan Kabila, après avoir denoncé le système de kleptocratie de ce dernier, Il est devenu cadre d’entreprise et ‘business consultant’ dans une multinationale américaine.

Activiste et lanceur d’alerte, il est co-fondateur du réseau panafricain de lutte contre la corruption « UNIS » dont il assure actuellement la présidence.

Junior Ilunga Makabu

Le 24 août 2019 Junior Ilunga Makabu conserve son titre de mondial de lourds légers version WBC. Il a battu le Russe Alekseï Papin après 12 rounds. Avant ce combat combien important, le champion congolais avait battu un autre Russe, Dmitry Kudryashov, le 16 juin 2019. C’est pour la troisième fois que le natif de Kasaï remporte cette ceinture. Il l’a eue pour la première fois en juillet 2013, à Monte-Carlo, après sa victoire sur l’Ukrainien Dmytro Kucher,  et la deuxième fois en août 2013, face à l’Américain Eric Fields. Suite à ses prestations, il a été reçu par le président Félix Tshisekedi à Kinshasa, capitale de la RDCongo.

Cédrick Bakambu 

Cédric Bakambu

Il avait tous les atouts pour également évoluer avec la France, lui qui est un ancien buteur des bleus de la génération Griezman de moins de 19 ans. Cédrick Bakambu, un professionnel de football de renommée internationale.

Le 12 décembre 2019, celui qu’on surnomme « Bakagoal » a lancé sa fondation qui a pour but d’aider les enfants de son pays dans plusieurs domaines tels que le sport, l’éducation et la formation professionnelle. Bakambu est aussi connu dans son pays d’origine pour avoir dénoncé les violences qui se passent à l’est de la RDCongo sur les femmes et les enfants enrôlés dans les groupes armés.

Actuellement, il est vu comme l’atout offensif numéro 1 des léopards, équipe nationale de la RDC. Ancien attaquant de Villareal en Espagne, le natif de France évolue depuis janvier 2018 au club chinois Beijing Guoan. Ce transfert, qui avoisinait les 72 millions d’euros, a fait de lui le joueur africain le plus cher de l’histoire.

Maxi Munanga 

Le 27 juillet 2019, la RDCongo a remporté la 1ère édition de l’Afro Can-basket masculin, en battant le Kenya (82-61) en final. Maxi Munanga Shamba était parmi les principaux artisans du sacre congolais, ses performances ont en effet grandement contribué à l’obtention de ce premier titre africain.

Le meneur de jeu des léopards s’est illustré tout au long du tournoi et particulièrement lors la victoire de la RDC sur le Nigeria (81-55), Ce dernier a été élu MVP de la compétition.

Dadju 

Ce qui amène Dadju dans ce classement n’est pas l’ampleur de ses concerts cette année qui ont explosé les records au box-office et boosté sa carrière pour l’amener dans le Top 3 des meilleurs artistes en France après Johnny et son frère Gims mais c’est son engagement en faveur de la femme violée dans l’Est de la Rdc. Un engagement fort et tenace.

Dadju n’est plus un artiste à présenter. Fils de Djuna Djanana et frère de Maître Gims chanteur français d’origine congolaise, ce jeune artiste aux plusieurs disques de platine a vendu des milliers d’exemplaires sur le vieux continent. La gente féminine en France le considère comme le chanteur français en lequel elle s’identifie le mieux.

Commentaires

Glodie Mungaba

Reporter à Stampmedia, un média flamand et Congoforum, Il est fier de ses années d’expérience dans la presse. Curieux et ouvert d’esprit, Il n’hésite pas à côtoyer différents professionnels des médias. Ces différentes rencontres constitueront pour lui l’élément déclencheur de son désir de bien écrire « le fait de côtoyer des spécialistes de la presse a suscité en moi le goût de faire et de bien faire ce métier ».

Mama Ayaba