Kamita Magazine

1ère édition du Festival des Jeux Traditionnels Africains : JOUWAII et découvertes à Bruxelles

Le Festival des Jeux Traditionnels Africains, JOUWAII, vous donne rendez-vous les 4 et 5 mai 2019  au parc du Viaduc à Bruxelles pour une première édition autour du thème « Jouer pour vivre ensemble, jouer pour se comprendre ».

Pendant deux jours, vous découvrirez une véritable ludothèque africaine au cœur de l’Europe en vous essayant aux jeux de 17 pays d’#Afrique, de toutes sortes : jeux de plateau, jeux de figurines, jeux d’ambiance, jeux de force, jeux de danse, jeux en chanson, etc.

Dans une ambiance conviviale et festive, au rythme des spectacles de danses traditionnelles, vous explorerez l’univers ludique de chaque pays à travers un parcours de stands et goûterez aux nombreuses spécialités culinaires proposées. Les plus petits pourront profiter d’une aire de jeux dédiée aux enfants.

PORTRAIT DU PROMOTEUR DU FESTIVAL, SERIGNE NDIONGUE

Originaire du Sénégal, Serigne a été très actif dans le secteur culturel dans son pays. Durant près de 15 ans, il est manager de divers artistes de la scène musicale. Depuis son arrivée en Belgique, il souhaite développer des projets similaires dans le secteur socio-culturel et la formation Bamba s’est présentée comme une opportunité de tenter un projet portant la culture africaine comme outil de rassemblement entre communautés, africaines et belges.

Bref ! À vos agendas !!!!!!!!!

Festival JOUWAii : le 4 mai dès 11h et le 5mai dès 10h. Rendez-vous au : Parc du Viaduc, sis 133 Rue du Viaduc, 1050 Ixelles.

Infos & Partenariats

Serigne Ndiongue
Tél. : (+32) 4 66.03.91.61
E-mail : ngone.culture@gmail.com

Commentaires

Ralf Touomi

Diplômé en journalisme, j'ai fait la rencontre des Antilles en 2012 en découvrant notamment la Martinique. Depuis lors, est née ma mission de contribuer à la création de véritables ponts entre l'Afrique, les Diasporas Africaines et les Afrodescendants Ultra-marins. Kamita Magazine est l'outil média qui apporte sa pierre à cet engagement personnel.

Mama Ayaba