Kamita Magazine

Entreprendre dans la restauration : à Paris, l’Apéraf a réuni le gotha des entrepreneurs autour des cuisines africaines

Petit retour sur un grand événement auquel le public venu nombreux a pu assister le Samedi 8 février 2020 à Paris. Pour un coup d’essai, ce fut vraisemblablement un coup de maître. Organisé par l’Apéraf, ce fut la 1ère fois qu’un événement sur les Cuisines africaines mettait un accent particulier sur l’entrepreneuriat dans ce secteur d’activités. L’Apéraf est une initiative qui soutient l’entrepreneuriat de la Diaspora Africaine à travers l’organisation d’événements (afterworks et conférences), sous forme d’apéros africains.

Après l’organisation du Festival international « We Eat Africa – Festival des Cuisines d’Afrique » qui avait démontré l’Excellence des Artisans Afros, valorisant les Cuisines d’Afrique et d’Outremer, rares sont les événements parisiens qui ont ainsi mis en lumière ces nombreux-ses Artistes : Chef(fe)s, Bloggueurs-ses, Restaurateurs-trices, Patron-nes de Magazines culinaires, etc. A féliciter : Blériot, de son prénom, Promoteur du Réseau Professionnel L’APÉRAF, accompagné d’une équipe dynamique, à l’initiative de cet événement qui fut un succès !

Lire aussi, La Cakery Paris : le petit dernier d’une artiste surdouée

Cette Réussite, il la doit également à la présence de « grands » noms qui aujourd’hui tant sur la place parisienne, nationale française et internationale, occupent des rôles essentiels en tant qu’Ambassadeurs-drices de l’Excellence Culinaire Afro ! Nous ne pourrions citer toutes les personnes présentes, mais quelques noms marquent désormais la scène française et même internationale en tant qu’ambassadeurs des Cuisines d’Afrique et d’Outre-mer.

Kossi Modeste, Fondateur de la Marque Afro Cooking, tant l’homme que la marque ne sont plus aujourd’hui à présenter ; Ayaba Galbas que vous pouvez suivre sur son compte Instagram Ask_ayaba, Fondatrice de la Marque « Ndolo Touch », l’une des figures de proue en France de la Cuisine Afro Vegan, elle a sorti son 1er Livre Digital « On mange Afrique Vegan et Sans Gluten » via les Éditions Afro Cooking ; Nathalie Schermann, Cheffe et Fondatrice de la Marque Joe et Avrels.

Sans oublier : Nathalie Brigaud Ngoum, Cheffe et Fondatrice de la Marque Envolées Gourmandes ; Placide Houssou, Co-Fondateur et Gérant du plus grand restaurant africain de France Villa Maasaï ; Sylvain Ajavon, Gérant de l’une des nouvelles bonnes adresses de la restauration africaine à Paris Table Métis, et bien d’autres dont la présence a contribué à rehausser le standing de ce bel événement.

Lire aussi, Les Secrets de Yoli : infusions et thés aux notes gourmandes et poétiques

Il faut bien se le dire désormais,  les Acteurs et Actrices des Cuisines Africaines se rendent compte de plus en plus du rôle et même de la Responsabilité qui leur appartiennent, comme l’a si bien relevé Ayaba Galbas : « On est tous responsables  de l’Amour que l’Etranger va porter à notre Frère/Soeur ». Interpellant ainsi les un-e-s et autres à faire preuve de plus de solidarité voire même de loyauté dans une concurrence entrepreneuriale saine.

Kossi Modeste dont la franchise est louable même si parfois on ne serait pas contre le fait qu’il taise certaines pensées, a lui aussi tenu à pointer du doigt ce bémol qui était important à relever, malgré l’ambiance positive et optimiste de l’événement. Il n’y eut pas que des Expert-e-s culinaires qui étaient présent-e-s. Nous avons aussi pu apercevoir la belle équipe du média Afropreneuriat, aujourd’hui l’une des Références dans les médias Afros dont l’impact et le rayonnement digitaux ont depuis brisé les plus lointaines frontières.

Lire aussi, Portrait : Le Chef Anto

Ainsi donc, en dépit des températures froides ce jour-là, la salle parisienne « Paris Story » a pu diffuser de 15h à 21h, une chaleur humaine des plus agréables. Profanes comme Expert-e-s, amateurs-trices de Cuisines Africaines sont repartis fiers d’avoir contribué par leurs présences et leurs discours, à écrire eux-elles aussi leurs noms dans les livres d’histoire.

 

 

ALBUM EVENEMENT APERAF DU 08/02/2020

Commentaires

Ralf Touomi

Diplômé en journalisme, j'ai fait la rencontre des Antilles en 2012 en découvrant notamment la Martinique. Depuis ce jour, j'ai découvert, à l'instar de ce qu'invite à faire Frantz Fanon, ce que serait désormais ma Mission ici-bas...

Mama Ayaba