Kamita Magazine

African Wines 2016, le 1er Salon de vins et spiritueux a célèbré en beauté le prestige du continent

Cet événement a marqué l’une des grandes dates africaines en ce qui concerne les domaines du vin et du spiritueux. Kinshasa accueillait ce 19 juin 2016, la 1ère édition de l’African Wines.

L’African Wines est le premier salon de Vins & Spiritueux en Afrique Centrale, la première édition aura lieu à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo. Le salon souhaite mettre en avant le domaine du luxe en accord avec la culture locale de la RD.Congo.

LMPRESS, agence de communication organisatrice du prestigieux événement souhaite permettre aux professionnels d’éduquer les consommateurs en la matière en vue de leurs activités respectives, mais aussi de promouvoir les marques en associant la culture locale du pays.

Placée au cœur de l’Afrique centrale, la République démocratique du Congo partage de très longues frontières ayant permis depuis toujours le brassage des populations et des échanges diversifiés. Ce qui doit ainsi permettre à l’African Wines, salon des vins & spiritueux, à la ville de Kinshasa et à l’Afrique Centrale en général d’être le point de rencontre des amateurs de vins de grand luxe.

UNE TERRE DE GASTRONOMIE

L’Afrique étant une terre de gastronomie, le salon African Wines s’engage également à faire découvrir des producteurs et agriculteurs au savoir-faire artisanal exceptionnel.

Des Ateliers Mets & Vins seront proposés en partenariat avec une marque de luxe et animés par un grand chef cuisinier. À l’initiative de ce grand projet, Manon Loubaki à la tête de l’agence de Relations Publiques et Événementiel LMPRESS :

« Je crois au potentiel de ce continent qui devient un marché en devenir et je souhaite définitivement participer à la valorisation de cette Afrique dont je suis originaire ».

INFOS PRATIQUES

Page Facebook African Wines

Commentaires

Ralf Touomi

Diplômé en journalisme, j'ai fait la rencontre des Antilles en 2012 en découvrant notamment la Martinique. Depuis ce jour, j'ai découvert, à l'instar de ce qu'invite à faire Frantz Fanon, ce que serait désormais ma Mission ici-bas...

Mama Ayaba