Kamita Magazine
Diamond Waste

Diamond Waste, l’immense projet environnemental contre les déchets plastiques à Bamako porté par le trio Miss Mali France 2019

Rédigé par Aïssé DIAKITÉ

 

Le traitement des déchets plastiques est une préoccupation à l’échelle mondiale. En Afrique, la ville de Bamako face à des enjeux sanitaires urgents.

De ce fait, une question se pose : comment lutter contre les déchets plastiques ?

C’est ainsi que nous faisons face à une augmentation de projets autour de la protection environnementale.

Selon une étude menée par l’OMS, la production des déchets plastiques à Bamako serait la seconde source de pollution au Mali.La production de déchets plastiques est en constante hausse, conséquences de maladies respiratoires, cancers et paludisme.

Découvrons l’immense projet « Diamond Waste » porté par de jeunes femmes déterminées à sensibiliser les Bamakois sur les dangers des déchets plastiques.

À lire également : Forum des Diasporas Africaines : la 2ème édition, dans les starting-blocks

Porteuses du projet environnemental, Diamond Waste
De gauche à droite : Safiétou Maiga 1ère dauphine , Kamissa Kanouté 2ème dauphine et Kadidiatou Samaké Miss Mali France 2019.

Les prémices de ce projet

Kadidiatou Samaké est élue Miss Mali France 2019 dont le comité a été crée en 2003.

En effet, le comité Miss Mali France, sous l’égide de l’association Esprit d’Ebène a un objectif bien précis :  mettre en valeur la beauté malienne issue de la diaspora Française.

Mais pas que.

Durant son année de mandat, Kadiatou Samaké s’est entourée de partenaires solides pour contribuer au bien être des Maliens dans lutte contre les déchets plastiques.

La naissance de Diamond Waste

À l’origine de ce projet, un simple voyage au Mali qui a suscité des interrogations.

Bien qu’originaires du pays, chaque Miss, durant son voyage, a été sensible à la situation environnementale de la ville de Bamako.

Des déchets à même le sol à chaque coin de rue, des amas de déchets plastiques et domestiques privant les Bamakois d’un cadre de vie décent.

Comment mettre en place des actions concrètes sur du long terme ?

La réussite, c’est de travailler ensemble

C’est ainsi que ce projet d’envergure est soutenu par les assocations Esprit d’Ebène et Mali Lemounou.

Notre terre est précieuse

Déchets plastique à Bamako
Photo prise à Bamako lors de l’état des lieux de Diamond Waste

C’est porté par une volonté de contribuer au bien être et à l’amélioration de la santé de la population malienne que des actions concrètes ont été mis en place.

À ce titre, le 7 septembre 2019 a eu lieu le dîner caritatif en faveur du projet dont les différents objectifs visent à :

  • lutter contre l’incivisme
  • Sensibiliser sur les conséquences du plastique sur l’environnement, les animaux et la santé publique
  • Faire adopter les bons gestes à appliquer
  • Ouvrir une discussion sur le « Savoir vivre en communauté ».

Ce dîner a été l’occasion de rassembler les membres de la diaspora et d’aborder la notion de responsabilité face à ce défi environnemental. Force est de constater que l’impact des déchets plastiques non recyclés soit parfois méconnue du grand public.

Est-ce dû à une défaillance de communication ou à une banalisation des déchets plastiques jetés à même le sol ?

Quoi qu’il en soit, le constat reste alarmant puisque les déchets plastiques à Bamako sont les causes de :

Maladie

  • Paludisme
  • Cancer du poumon (686 Personnes atteintes )
  • Problèmes Respiratoires

Indigestion et mort des animaux

Impacts environnementaux 

  • Appauvrissement du Sol
  • Pollution 
  • Dégradation de l’image de la ville

Des actions concrètes

Parce qu’un projet se concrétise par des actions, Kadidiatou Samaké est actuellement à Bamako pour débuter les actions de nettoyage dans les différents quartiers de la ville.

Diamond Waste
Action insalubrité : nettoyage à Badalabougou

La communication pour tous

Avec une densité de plus de plus de 3 millions d’habitants, la ville de Bamako reste la plus impacté par les déchets plastiques.

Ainsi, des actions de communication ciblé ont été élaborées pour informer et impacter le plus d’habitants.

Action Média

  • Spot Publicitaire Télévisé 

La télévision est le second média le plus répandu et l’ORTM la chaîne la plus regardée. Selon une étude menée par  MICT et FES en 2015, 77,1 % en possède en zone urbaines contre 60,3 % en zone rurales. Présence sur chaîne de télé : ORTM, Africable, TM2 

  • Campagne Radio

La radio demeure le média le plus répandu et le plus populaire au Mali. Présentation du projet, des partenaires et collaborateurs.  

Radio : Radio Nationale, Spots Chaine 2, Radio Kledu, Radio Djekafo.

  • Campagne Digitale

90 % des personnes interrogés possèdent un téléphone en zone urbaine contre 99 % en zone rurale mais 69,99 % possèdent un abonnement internet. Communication sur les réseaux sociaux. 

  • Spot Publicitaire Télévisé 

La télévision est le second média le plus répandu et l’ORTM est la chaîne la plus regardée. 

Présence sur chaîne de télé : ORTM, Africable, TM2 

 

Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu’il ne nous prenne par la gorge » 

Winston Churchill

 

Actions hors Média 

  • Campagne de sensibilisation auprès des écoles

La vie est un relai ainsi l’objectif est de sensibiliser les dirigeants de demain.

Présentation et explications sur les dégâts et dangers plastiques sur l’environnement ; la santé et les animaux. Participation dans l’après midi aux challenges nettoyages des quartiers.

  • Défis nettoyage dans les quartiers de Bamako 

Cette manifestation vise à inclure les Bamakois dans la lutte contre les déchets plastiques en les impliquant dans la vie de leur communauté.

  • Plaidoyer à l’assemblée nationale

Lettre adressée à l’assemblée nationale dans le but de les sensibiliser et les pousser à être rigoureux sur cette question.

  • Conférence de Presse 

Présentation de l’équipe, partenaires, sponsors et du projet.

À lire également : Nourrir l’Afrique et nourrir le monde, l’ultime défi de la plateforme Afrique Grenier du Monde

La réussite, c’est travailler ensemble

L’aventure humaine de Diamond Waste c’est aussi une cause qui rassemble les cœurs autour de ce but commun : offrir aux maliens un meilleur cadre de vie.

Pour ce faire, il est possible de mettre en place des collaborations , des partenariats  avec des personnes ou entités qui partagent leur rêve.

Que ce soit à travers des donations financières/ matériels ou des échanges de services, chaque action bienveillante sera reconnue.

En effet, vous obtiendrez le titre
« d’ambassadeur de la propreté » du quartier, de la commune ou de l’espace qui aura fait l’objet de la sensibilisation.

Alors à vous de jouer !

Pour suivre les aventures de l’équipe et l’avancée du projet, connecté sur Facebook et Instagram

En conclusion, ce projet représente une avancée dans les débats climatiques puisque des actions concrètes sont mise en place

cependant, force est de constater que le manque de moyen reste un frein majeur dans la réalisation de certains objectifs

Soyons tous concernés par ces actions et de près ou de loin, contribuons à l’amélioration de notre environnement.

Commentaires

Aïssé Diakité

Mama Ayaba