Kamita Magazine
les femmes de l’asbl GFAIA (Groupement des Femmes Africaines Intégrées et Actives)

L’ASBL GFAIA APPORTE SON SOUTIEN AUX FEMMES DE LA « CITÉ DE LA JOIE » DE LA FONDATION PANZI RDC À BUKAVU

En ce mois de Mars, dit « Mois de la Femme », perturbé suite à la rapide propagation du Covid-19, les femmes de l’asbl Groupement des Femmes Africaines Intégrées et Actives(GFAIA) et leurs partenaires ont apporté leur soutien aux  «FEMMES LES PLUS FORTES DU MONDE» : en effet, elles figurent sur des magnifiques photos où elles portent des tenues confectionnées avec les superwax de la collection” City of Joy” de Vlisco,une entreprise textile hollandaise!

C’est dans le magnifique cadre du Serra Garden Kitchen de l’Hôtel Indigo Brussels City, que les membres du GFAIA ont rendu hommage à ces femmes de l’Est de la République Démocratique Du Congo.
La Cité de la Joie est née d’une idée d’Eve Ensler, dramaturge américaine et auteure de la célèbre pièce « Les Monologues du vagin ». En collaboration avec,le Prix Nobel de la paix , Dr Denis Mukwege et Christine Schuler Deschrijver, ils créent un centre révolutionnaire qui a ouvert ses portes aux femmes congolaises victimes de violences basées sur le genre en 2011.

GFAIA asbl – Groupement des Femmes Africaines Intégrées et Actives/Facebook

Elles ont dit…

Elena Matundu, Présidente de l’asbl GFAIA explique en ces termes: « Je soutiens les « Femmes les plus fortes du Monde », celles qui ont changé leur douleur en pouvoir! Celles qui ont combattu pour retrouver leur dignité de Femme, de Mère, de Fille…: les Femmes de la Cité de la Joie et de la Maison Dorcas rurale, de la Fondation Panzi RDC, à Bukavu. Elles ont activement participé à la création de la collection qui leur est dédiée, ainsi qu’au Dr Denis Mukwege (The Lion): la collection « City of joy  » de Vlisco. Des magnifiques représentations qu’elles ont choisies avec leur cœur, et derrière lesquelles il y a une signification bien particulière », Avant d’ajouter: « Aujourd’hui, si certains se permettent de dire n’importe quoi sur ces dessins, c’est parce qu’ils n’ont RIEN compris, et je me demande même s’ils ont cherché à comprendre. »
Mme Matundu condamne toute banalisation de la violence faites aux Femmes en RDC. Aussi elle s’insurge contre tous ceux et toutes celles qui font l’apologie du viol en RDC, et qui se moquent des survivantes!

Eléna Matundu, présidente du GFAIA
Eléna Matundu, présidente du GFAIA
Sylvie Mamona, soignante de métier.
Sylvie Mamona, soignante de métier

Pour Sylvie Mamona, soignante de métier, elle trouve que c’est une bonne idée : « Pour moi soutenir c’est aussi poser des actes concrets. Je suis femme, fille, mère, montrer mon admiration face à ces survivantes, leur dire qu’elles ont de la valeur et que retrouver l’estime de soi s’exprime dans notre féminité aussi à travers ces magnifiques pagnes. C’est avec fierté et respect que je porte ce pagne qui est signe d’amour pur retrouvé, de joie et surtout d’espérance! ».

Sandra Mudimbi, victime de viol

Sandra Mudimbi, victime de viol durant son enfance, déclare ceci: « Je soutiens Vlisco et sa collection « City of joy » car cela cadre avec mon combat à savoir lutter contre les violences faites aux femmes. ». Et elle ajoute : « … je ne peux que soutenir cela car une survivante a besoin de beaucoup des soutien, physique, spirituel et matériel. Et Vlisco montre à ces femmes qu’elles ne sont pas seules… ». Sandra a transcrit son histoire dans un livre , et réalisé un court métrage qui retrace son récit, que l’asbl GFAIA fera projeter en avant-première.

Selon Lydia Mutyebele, le fait que ces femmes ont eu le courage d’affronter et de sortir de ces états très difficile est un grand signe de victoire : « Je soutiens les femmes de la Cité de la joie pour leur bravoure, leur courage et leur force. Leur corps a été bafoué, leur intimité détruite mais leur âme est restée pure et vraie, elles ont décidé d’affronter la vie ainsi que leurs agresseurs avec fierté et dignité ! » ajoute la conseillère communale de la ville de Bruxelles et membre du GFAIA.

Lydia Mutyebele, conseillère communale de la ville de Bruxelles

Le 8 mars, pour célébrer la Journée internationale des Droits de la Femme ; les membres de l’asbl GFAIA ont choisi cette fois encore de s’exprimer en images sous l’objectif du talentueux photographe Jean Tsimangas, dans le thème floral, herbal et tropical du nouveau décor de l’Hotel Indigo qui rend hommage au jardin botanique situé à proximité.

 

Commentaires

Glodie Mungaba

Reporter à Stampmedia, un média flamand et Congoforum, Il est fier de ses années d’expérience dans la presse. Curieux et ouvert d’esprit, Il n’hésite pas à côtoyer différents professionnels des médias. Ces différentes rencontres constitueront pour lui l’élément déclencheur de son désir de bien écrire « le fait de côtoyer des spécialistes de la presse a suscité en moi le goût de faire et de bien faire ce métier ».

Mama Ayaba